Notre transition continue vers le gouvernement numérique

Catégorie
mai 10, 2018

Étant donné que le gouvernement poursuit sa progression vers l’espace numérique, mes collègues de la fonction publique s’attaquent aux défis inévitables qui accompagnent un changement aussi fondamental dans notre  façon de mener nos activités et de servir le public. Une étape importante du processus a consisté à travailler en collaboration avec les citoyens et les intervenants pour concevoir un programme axé sur le gouvernement ouvert et numérique (par exemple au moyen du gouvernement ouvert et de la mobilisation concernant les services numériques). Merci à ceux qui ont participé à ce jour. Vos commentaires ont beaucoup contribué aux progrès réalisés.

Prochaine étape : élaborer une politique numérique à l’appui de notre transition continue vers le gouvernement numérique. La nouvelle politique numérique sera constituée d’un ensemble unique intégré de règles et de lignes directrices à l’intention des ministères et organismes du gouvernement qui déterminent comment le gouvernement du Canada gère la prestation de services, l’information et les données, et la technologie, ainsi que les éléments de la cybersécurité.  

Nos normes numériques orienteront nos efforts. Elles visent à accorder la priorité à nos clients, à gérer de façon efficace et sécuritaire l’information et les données des Canadiens et du gouvernement, à faire preuve d’ouverture et de transparence et à utiliser la technologie intelligemment.

Bien qu’il s’agisse des règles internes qui définissent le fonctionnement du gouvernement du Canada, nous souhaitons connaître votre opinion sur ce que nous pouvons améliorer. 

Alors, à votre avis, comment nos règles et lignes directrices pourraient-elles passer du mode « analogique » au mode numérique? 

Voici d’autres questions sur lesquelles se pencher :

  • Quelles sont les possibilités relativement au numérique pour améliorer la façon dont le gouvernement fonctionne et communique avec les Canadiens? Quels sont les défis? 
  • Sur quels domaines ou aspects de la prestation de services le gouvernement du Canada devrait-il se concentrer à l’ère numérique? Que faut-il faire pour appuyer la prestation de services numériques?
  • De quelle façon une politique numérique peut-elle favoriser la transformation numérique du gouvernement du Canada? Ou celle d’un ministère ou d’un programme?

Je vous invite à soumettre vos idées directement par courriel au Secrétariat du Conseil du Trésor. Vous pouvez aussi demander un compte et participer à la discussion du groupe Digital-Numérique sur GCcollab.ca.

J’ai hâte de connaître vos réflexions. Nous ferons un compte rendu des commentaires reçus et les mettrons à profit pour guider l’élaboration future de la politique numérique.

Merci à l’avance.


Alex Benay

Image
Alex Benay
Dirigeant principal de l'information, gouvernement du Canada

Alex Benay est le dirigeant principal de l'information du gouvernement du Canada. Avant d'obtenir ce poste, Alex était président et chef de la direction de la Société des musées de sciences et technologies du Canada depuis juillet 2014.

De 2011 à 2014, Alex était vice-président, Affaires gouvernementales et développement des affaires, à OpenText. Il a joué un rôle de chef de file dans l'industrie numérique canadienne et a fait la promotion de la transition vers le numérique à l'échelle mondiale pour divers organismes, dont le G20, le Secrétariat pour les pays du Commonwealth et les Jeux olympiques. Avant son passage à OpenText, Alex a géré bon nombre d'équipes et de programmes à l'Agence canadienne de développement international, à Affaires étrangères et Commerce international Canada ainsi qu'à Ressources naturelles Canada et à Bibliothèque et Archives Canada.

Ajouter un commentaire

Règles de participation

Nous avons hâte de recevoir vos commentaires. Vos idées et vos commentaires sont essentiels au développement du portail du gouvernement ouvert et de l’approche du gouvernement du Canada en matière de gouvernement ouvert.

Même si les commentaires sont modérés, le portail ne censurera aucun commentaire sauf dans les quelques cas précis énoncés ci-dessous. Les comptes des personnes qui ne respectent pas ces règles pourraient être désactivés de façon temporaire ou permanente.

Commentaires et interaction

Notre équipe lira les commentaires et participera aux discussions lorsque ce sera approprié. Vos commentaires et contributions doivent être pertinents et respectueux.

Notre équipe ne s’engagera pas dans les questions partisanes ou politiques et ne répondra pas aux questions qui enfreignent ces modalités.

Notre équipe se réserve le droit de supprimer des commentaires et des contributions, et de bloquer des utilisateurs en fonction des critères ci-dessous :

Les commentaires ou les contributions seront supprimés s'ils :

  • contiennent des renseignements personnels, ou des renseignements protégés ou classifiés du gouvernement du Canada, ou portent atteinte à la propriété intellectuelle ou à un droit de propriété;
  • ne respectent pas les principes de la Charte canadienne des droits et libertés, Loi constitutionnelle de 1982;
  • communiquent des messages racistes, haineux, sexistes, homophobes ou diffamatoires, ou contiennent du matériel obscène ou pornographique ou y font allusion;
  • sont menaçants, violents, intimidants ou harcelants;
  • ne respectent pas les lois fédérales, provinciales ou territoriales du Canada;
  • constituent de l'usurpation d'identité, de la publicité ou un pourriel;
  • encouragent ou incitent toute activité illégale ou criminelle;
  • sont rédigés dans une autre langue que le français ou l'anglais;
  • constituent une violation de cet avis de quelque autre manière que ce soit.

Notre équipe ne peut s’engager à répondre à chaque message ou commentaire qui est publié, mais nous participerons aux conversations lorsque cela est possible. Veuillez prendre note que les réponses seront fournies dans la langue d’origine du commentaire.

Notre équipe répondra aux commentaires dans la langue officielle dans laquelle ils sont affichés. Il se peut que nous répondions dans les deux langues officielles lorsque nous estimons que la réponse présente de l'intérêt pour le grand public.

Commentaires

Soumis par Rose May le lun 14/05/2018 - 15:44

I am keen to learn how you are tackleing digital transformation in the aviation sector. As a biometric technology company, working with the optimisation of Airports all over the world, I am keen to learn more about the steps your Airports are making to create a better "digital view of the passenger". In fact, if you're still coming to London in a couple of months, we would be honored to show you the "Gatwick model".

Soumis par Marie P le lun 14/05/2018 - 21:58

Perhaps consider making data sharing agreements transparent to the public, except in cases of public safety and other areas of risk Similarly, disclose from which data brokers and providers the GoC is obtaining data; for instance, Facebook or Acxiom, and for how much

Soumis par The Digital Po… le mer 23/05/2018 - 12:25

Good morning, Marie P. We appreciate your input. Thank you for taking the time to share your views. You raise an interesting point that is pertinent to recent media attention regarding the use of personal information and data and privacy considerations. Would you have any examples of such an approach being put into practice which you could reference? Please feel free to continue this discussion in the Digital-Numérique group of GCcollab.ca or directly to Digital.Numerique@tbs-sct.gc.ca. Thank you.

Soumis par Jeff Hurst le ven 18/05/2018 - 15:19

Without a broad profile of all business activities in the GOC, too often new investments are directed at adequate business processes; upgrading then from one technology to another, because of their role, profile or political impact. Yet many GOC business activities remain fully manually where even small investments could yield high ROI along with collateral benefits such as reduced paper consumption, transport and storage, e.g. Inventory paper FAX use across GOC and you will find Millions of dollars in paper and phone expenses that can be eliminated, effectively self-funding their digital replacement.

Soumis par The Digital Po… le mer 23/05/2018 - 12:14

Hello Mr. Hurst. Thank you for taking the time to share your views. Certainly a major consideration of Departments in evolving into the digital age is evolution of the business processes that underpin programs and services. Would you have any views as to how new or different rules could encourage this consideration as Departments review their programming? Please feel free to continue this discussion in the Digital-Numérique group of GCcollab.ca or directly to Digital.Numerique@tbs-sct.gc.ca. Thank you.

Soumis par Jim McCoig le mar 22/05/2018 - 13:16

We applied, over a year ago, for digital signing rights for everyday type documents and it is still hung up in HQ. Regardless, we are digitally signing these following procedures set by mutual consent with our Clients. The HQ folks that we dealt with were unaware that Entrust (our digital security system), has a build in digital signing process that can be used to secure documents sent out to the public.

Soumis par Digital Policy… le mer 23/05/2018 - 12:09

Good morning, Mr. McCoig. Thank you for taking the team to provide your feedback. Certainly the issue of a digital signature vs. a wet signature is topical in the digital age for many departments. Others may be curious of the risk-management approach that is being employed. Please feel free to further share in the Digital-Numérique group at GCcollaba.ca or directly to Digital.Numerique@tbs-sct.gc.ca. Thank you.

Soumis par Dan Murphy le Jeu 07/06/2018 - 10:34

Agile enablement is required in the Digital Age to replace top down, command, control mirco-management, and the weight of excessive oversight. As the "administrative arm" of the Treasury Board, I believe TBS needs to move the GC toward an servant leadership / enablement style of management. To this end, "rules" and "directives" are illogical. The management style in the digital age is based on a set of principles of behavior. Because this is less prescriptive, it enables compliant downstream decision-making which frees constraints. I believe policy should be more "principles" based. We all should understand principles and values - they are broader in their scope. For example, when you say "be honest", to your kids, it covers a lot of territory, is simple to understand, non-prescriptive, provides guidelines for them to act, and is difficult to game.

Soumis par Karim Virjee le mer 20/06/2018 - 15:37

I am wondering what the road map is for Digital Identity to become a reality -- Alex Baney did say that GC is doing it but not like the Financial Institutions has proposed - a federated digital identity. So the information that I am looking for is: 1. A white paper discussion how the GC envisions Digital IDentity. 2. A Reference Architecture (if one exists)? 3. A road map for roll out. (Personal information removed)

Soumis par Hugo Zambrano le Jeu 01/11/2018 - 12:16

I strongly recommend you to read this article from Gartner: Maverick* Research: Crypto-Politics and ‘World Wide Ledger’ Will Rock Your Business Competition
Date de modification :