Notre parcours vers l’établissement des règles et des directives régissant le gouvernement numérique se poursuit

Catégorie
août 10, 2018

Dans la foulée du message du premier ministre annonçant que le Président du Conseil du Trésor jouerait dorénavant un rôle accru en tant que premier ministre canadien du Gouvernement numérique, je vous présente une mise à jour sur nos travaux visant l’élaboration d’une nouvelle politique numérique qui guidera le passage du gouvernement du Canada à l’ère numérique.

Cette nouvelle politique aidera les ministères et organismes fédéraux à fonctionner efficacement en tant qu’organisations numériques. Pour ce faire, un ensemble unique de règles et de lignes directrices à l’intention des ministères et des organismes gouvernementaux préciseront comment le gouvernement du Canada gèrera la prestation de services, l’information et les données, la technologie et la cybersécurité.

Lorsque j’ai publié mon dernier billet de blogue au sujet du lancement de la politique numérique, j’espérais que le recours à une démarche ouverte pour l’élaboration des règles internes du gouvernement susciterait un dialogue et des idées. Mes espérances ont été plus que comblées! Autant des membres du public que des représentants du gouvernement nous ont transmis de nombreux commentaires judicieux sur la forme que pourrait prendre cette orientation. Je vous remercie de votre participation.

Après avoir examiné les idées et les commentaires reçus, les règles existantes et les priorités du gouvernement du Canada, nous avons commencé à jeter les bases de l’orientation générale à donner à la nouvelle politique numérique. Bien qu’il reste encore beaucoup de travail à accomplir, quelques thèmes récurrents émergent déjà. Ces thèmes donnent un aperçu de certaines des grandes priorités que devra poursuivre la nouvelle politique, notamment fournir une orientation dans les domaines suivants :

  • Continuer de mettre l’accent sur les utilisateurs et leurs besoins, aussi bien les citoyens que les membres de l’administration publique;
  • Améliorer la gestion et la protection de nos renseignements et de nos données;
  • Faire évoluer les pratiques et les processus gouvernementaux pour suivre le rythme de l’ère numérique.

De plus, nous devrons nous assurer que les orientations stratégiques et les directives afférentes seront rédigées dans un langage clair, simple et convivial.

Alors que nous poursuivons l’élaboration de la politique numérique de manière ouverte, je vous invite à nous faire part, d’ici au 11 septembre 2018, de vos commentaires sur les règles de haut niveau que nous proposons.

Votre rétroaction nous aidera à préciser davantage ces orientations stratégiques, en prévision de la campagne de mobilisation que nous entreprendrons à la fin de l’automne 2018 auprès des hauts fonctionnaires du gouvernement du Canada.

Je vous invite à soumettre vos idées directement par courriel au Secrétariat du Conseil du Trésor. Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pouvez également vous faire créer un compte dans le groupe Digital-Numérique de GCcollab.ca et vous joindre ainsi à la discussion.

J’ai hâte de poursuivre notre dialogue et de vous faire part de ce que nous avons entendu à cette étape-ci du processus.

Je vous en remercie d’avance.


Alex Benay

Image
Alex Benay
Dirigeant principal de l'information, gouvernement du Canada

Alex Benay est le dirigeant principal de l'information du gouvernement du Canada. Avant d'obtenir ce poste, Alex était président et chef de la direction de la Société des musées de sciences et technologies du Canada depuis juillet 2014.

De 2011 à 2014, Alex était vice-président, Affaires gouvernementales et développement des affaires, à OpenText. Il a joué un rôle de chef de file dans l'industrie numérique canadienne et a fait la promotion de la transition vers le numérique à l'échelle mondiale pour divers organismes, dont le G20, le Secrétariat pour les pays du Commonwealth et les Jeux olympiques. Avant son passage à OpenText, Alex a géré bon nombre d'équipes et de programmes à l'Agence canadienne de développement international, à Affaires étrangères et Commerce international Canada ainsi qu'à Ressources naturelles Canada et à Bibliothèque et Archives Canada.

Ajouter un commentaire

Règles de participation

Nous avons hâte de recevoir vos commentaires. Vos idées et vos commentaires sont essentiels au développement du portail du gouvernement ouvert et de l’approche du gouvernement du Canada en matière de gouvernement ouvert.

Même si les commentaires sont modérés, le portail ne censurera aucun commentaire sauf dans les quelques cas précis énoncés ci-dessous. Les comptes des personnes qui ne respectent pas ces règles pourraient être désactivés de façon temporaire ou permanente.

Commentaires et interaction

Notre équipe lira les commentaires et participera aux discussions lorsque ce sera approprié. Vos commentaires et contributions doivent être pertinents et respectueux.

Notre équipe ne s’engagera pas dans les questions partisanes ou politiques et ne répondra pas aux questions qui enfreignent ces modalités.

Notre équipe se réserve le droit de supprimer des commentaires et des contributions, et de bloquer des utilisateurs en fonction des critères ci-dessous :

Les commentaires ou les contributions seront supprimés s'ils :

  • contiennent des renseignements personnels, ou des renseignements protégés ou classifiés du gouvernement du Canada, ou portent atteinte à la propriété intellectuelle ou à un droit de propriété;
  • ne respectent pas les principes de la Charte canadienne des droits et libertés, Loi constitutionnelle de 1982;
  • communiquent des messages racistes, haineux, sexistes, homophobes ou diffamatoires, ou contiennent du matériel obscène ou pornographique ou y font allusion;
  • sont menaçants, violents, intimidants ou harcelants;
  • ne respectent pas les lois fédérales, provinciales ou territoriales du Canada;
  • constituent de l'usurpation d'identité, de la publicité ou un pourriel;
  • encouragent ou incitent toute activité illégale ou criminelle;
  • sont rédigés dans une autre langue que le français ou l'anglais;
  • constituent une violation de cet avis de quelque autre manière que ce soit.

Notre équipe ne peut s’engager à répondre à chaque message ou commentaire qui est publié, mais nous participerons aux conversations lorsque cela est possible. Veuillez prendre note que les réponses seront fournies dans la langue d’origine du commentaire.

Notre équipe répondra aux commentaires dans la langue officielle dans laquelle ils sont affichés. Il se peut que nous répondions dans les deux langues officielles lorsque nous estimons que la réponse présente de l'intérêt pour le grand public.

Commentaires

Soumis par Karim Virjee le lun 13/08/2018 - 02:14

Does this imply that the CIO for the Government of Canada will stop asking people (Citizen no less) to move to Estonia?

Soumis par M Thibault le lun 10/09/2018 - 17:40

We are unable to access the proposed high-level rules as Google Docs is blocked by our department's network.

Soumis par Mary Beth Baker le lun 10/09/2018 - 22:56

Can the related content on slide 3 be made available on an open platform? Thanks!

Soumis par Junior masikini le lun 17/09/2018 - 08:21

I'm doctor i need to work in canada

Soumis par Gavin Berube le mar 25/09/2018 - 11:34

A Policy is a first step but I think more authority will be required, such as an Act or Legislation, perhaps similar to, but better than, the US Clinger Cohen Act. This piece of legislation should be inspirational to a Canadian version. To achieve "Working as One Enterprise", whatever this means or could mean below the surface, something entrenched in our legislative framework will be required. Some level of authority overriding DM's authority over their Department, to achieve this specific Vision, that will survive in coming or out going elected officials and short lasting Senior Executives that move around every 18-24 months is needed to ensure continuity of execution.
Date de modification :