Assurer l’avenir de la mobilité des talents au gouvernement du Canada

Catégorie
mai 30, 2019

Il s’agit d’une période passionnante pour le gouvernement numérique au Canada. Bien que nous en soyons encore au début de 2019, nous avons continué de faire progresser le programme du gouvernement numérique, notamment en publiant la Directive sur la prise de décisions automatisée et, plus récemment, en accueillant le Sommet mondial du PGO de 2019, pour examiner comment les technologies axées sur le numérique ont réduit les obstacles et offert au gouvernement de nouvelles occasions de rétablir leur relation avec ceux qu’ils servent.

Alors que nous discutons des nouvelles possibilités que les technologies numériques peuvent offrir aux gouvernements et aux citoyens, il semble opportun que nous annoncions le projet Nuage de talents du gouvernement du Canada avec Learning Machine (disponible seulement en Anglais) pour élaborer des authentifiants numériques ouverts et dynamiques.

Cela peut sembler familier pour plusieurs d’entre vous, et vous auriez raison de le penser. Lors du Sommet du D9 en novembre 2018, j’ai fait part de notre intention d’explorer un projet-pilote d’authentifiants par chaîne de blocs avec le Massachusetts Institute of Technology (MIT). Depuis, le MIT Media Lab, en collaboration avec Learning Machine, a élaboré une norme internationale ouverte pour la délivrance d’authentifiants numériques appelés Blockcerts (disponible seulement en Anglais).

Aujourd’hui, nous allons un peu plus loin et travaillons directement avec Learning Machine pour produire des authentifiants par chaîne de blocs pour les agents libres du gouvernement du Canada (disponible seulement en Anglais).

Dans le cadre d’un projet d’un an élaboré conjointement par l’équipe du Nuage de talents du gouvernement du Canada et l’Unité de l’identité numérique du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada, en collaboration avec Learning Machine, des « agents libres » du gouvernement du Canada recevront des Blockcerts, un dossier permanent, personnel et sécurisé de leurs compétences et expériences.

La « preuve de soi » sur papier ou la vérification d’une base de données sera désormais chose du passé. L’utilisation de Blockcerts permettra aux agents libres de « posséder » leur identité de façon indépendante et sécuritaire et de prouver leurs qualifications d’une manière qui est facile et qui respecte leurs droits individuels à la protection de la vie privée lorsqu’ils se déplacent à l’échelle du gouvernement fédéral pour travailler sur des projets.

Ce travail et le potentiel que la certification par chaîne de blocs offrira au Canada et à d’autres pays numériques de premier plan dans le monde m’emballent. Entre-temps, je vous invite à suivre le Nuage de talents sur Twitter, @GC_Talent, pour rester au courant des progrès de leur projet-pilote.


Alex Benay

Image
Alex Benay
Dirigeant principal de l'information, gouvernement du Canada

Alex Benay est le dirigeant principal de l'information du gouvernement du Canada. Avant d'obtenir ce poste, Alex était président et chef de la direction de la Société des musées de sciences et technologies du Canada depuis juillet 2014.

De 2011 à 2014, Alex était vice-président, Affaires gouvernementales et développement des affaires, à OpenText. Il a joué un rôle de chef de file dans l'industrie numérique canadienne et a fait la promotion de la transition vers le numérique à l'échelle mondiale pour divers organismes, dont le G20, le Secrétariat pour les pays du Commonwealth et les Jeux olympiques. Avant son passage à OpenText, Alex a géré bon nombre d'équipes et de programmes à l'Agence canadienne de développement international, à Affaires étrangères et Commerce international Canada ainsi qu'à Ressources naturelles Canada et à Bibliothèque et Archives Canada.

Ajouter un commentaire

Règles de participation

Nous avons hâte de recevoir vos commentaires. Vos idées et vos commentaires sont essentiels au développement du portail du gouvernement ouvert et de l’approche du gouvernement du Canada en matière de gouvernement ouvert.

Même si les commentaires sont modérés, le portail ne censurera aucun commentaire sauf dans les quelques cas précis énoncés ci-dessous. Les comptes des personnes qui ne respectent pas ces règles pourraient être désactivés de façon temporaire ou permanente.

Commentaires et interaction

Notre équipe lira les commentaires et participera aux discussions lorsque ce sera approprié. Vos commentaires et contributions doivent être pertinents et respectueux.

Notre équipe ne s’engagera pas dans les questions partisanes ou politiques et ne répondra pas aux questions qui enfreignent ces modalités.

Notre équipe se réserve le droit de supprimer des commentaires et des contributions, et de bloquer des utilisateurs en fonction des critères ci-dessous :

Les commentaires ou les contributions seront supprimés s'ils :

  • contiennent des renseignements personnels, ou des renseignements protégés ou classifiés du gouvernement du Canada, ou portent atteinte à la propriété intellectuelle ou à un droit de propriété;
  • ne respectent pas les principes de la Charte canadienne des droits et libertés, Loi constitutionnelle de 1982;
  • communiquent des messages racistes, haineux, sexistes, homophobes ou diffamatoires, ou contiennent du matériel obscène ou pornographique ou y font allusion;
  • sont menaçants, violents, intimidants ou harcelants;
  • ne respectent pas les lois fédérales, provinciales ou territoriales du Canada;
  • constituent de l'usurpation d'identité, de la publicité ou un pourriel;
  • encouragent ou incitent toute activité illégale ou criminelle;
  • sont rédigés dans une autre langue que le français ou l'anglais;
  • constituent une violation de cet avis de quelque autre manière que ce soit.

Notre équipe ne peut s’engager à répondre à chaque message ou commentaire qui est publié, mais nous participerons aux conversations lorsque cela est possible. Veuillez prendre note que les réponses seront fournies dans la langue d’origine du commentaire.

Notre équipe répondra aux commentaires dans la langue officielle dans laquelle ils sont affichés. Il se peut que nous répondions dans les deux langues officielles lorsque nous estimons que la réponse présente de l'intérêt pour le grand public.

Commentaires

Soumis par Bernie Etzinger le mer 12/06/2019 - 12:58

This is a great idea and useful application of blockchain technology - open and secure and private.
Date de modification :